Accueil > Au fil de la saison > Cross de l’Erdre : retour sur la course vétérans

Cross de l’Erdre : retour sur la course vétérans

jeudi 17 décembre 2009, par Jean-Luc Favreau

Ils étaient venus nombreux les vétérans de l’Herbauges pour cette nouvelle édition du cross national de l’Erdre. Les ambitions étaient diverses, certains venaient pour accrocher la victoire, d’autres un titre par équipe et enfin beaucoup juste pour le plaisir de se confronter aux copains.

JPEG - 132 ko

Avant le départ, Patrice Perrais savait qu’il était confronté à un sérieux rival pour la victoire finale en la personne du charentais Jean-Christophe Berthonnaud, vice-champion de France 2005 de cross. Pas le genre de client que l’on peut distancer au train et c’est donc une course très tactique qui s’est engagée où aucun des deux hommes ne se lachait pas d’une semelle. Logiquement l’arrivée s’est jouée au sprint où notre ami Patrice a fait la démonstration de ses qualités de pistard pour distancer définitivement son adversaire avec un temps canon de 28’33’’.

Derrière on ne s’amusait pas non plus, car un autre podium était en jeu celui du classement par équipe. Si sur le papier l’équipe de l’ASPTT Nantes partait favorite avec en son sein des athlétes comme Christian Berthomé, Vincent Michaud ou Gaëtan Rabiller, les herbaugiens comptaient bien leur mettre la pression. Philippe Favreau, Yves Burgin et Franck Le Moing réalisent tous une belle prestation qui leur permet de prendre une prometteuse deuxième place à seulement quelques points de leurs rivaux de l’ASPTT. Rien n’est donc joué pour le titre départemental, rendez-vous donc le 10 janvier pour le verdict final.

Dans le reste du peloton, les autres athlétes de l’Herbauges livraient également des batailles acharnées contre...leurs copains de club. Loïc Le Magueresse faisait cavalier seul, sans véritable rival au sein du club à son niveau. Il en était pas de même pour Didier Loyen qui était suivi comme son ombre par Raphaël Garcia jusqu’à sprint final où Didier l’emporta de 3 petites secondes. Ce sprint en annonçait un autre, un combat épique entre deux athlétes qui sont allés jusqu’au bout d’eux mêmes pour décrocher la victoire. Dans le virage avant la ligne droite d’arrivée, Fabrice Couenne et Jean-Luc Fouillard se présentaient au coude à coude suants et écumants tels deux purs sangs à l’arrivée du grand prix d’Amérique. La ruée finale était lancée, Jean-Luc tassé à la corde ne pouvait répliquer à l’attaque fulgurante de Fabrice mais ne lachait rien pour terminer sur les talons de son rival à moins de deux secondes.

Bertrand Beilvert, parti prudement, avoua avoir pris beaucoup de plaisir dans une course où au fil des tours il remonta bon nombre de concurrents pour finir dans la première moitié du peloton. Course sage également pour Sthéphane Camus qui franchit la ligne d’arrivée une trentaine de seconde après Bertrand. Enfin, dernier duo herbaugien, Pascal Barbier et Michel Begaud (en photo ci-dessus) qui finissent à trois secondes l’un de l’autre.

Comme le veut la tradition, tous les athlétes se sont retrouvés pour un debrieffing autour d’un verre de Gabichaud, délicieux nectar pas étranger à l’assiduité des vétérans sur les bords de l’Erdre. Rendez-vous le 10 janvier 2010 pour la revanche.

Jean-Luc

280 visites pour cet article.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0